Artist statement
A wise old potter recently said to me that although I have believed that I was a beginner in ceramics, I was not. He remarked that I have had a lifetime of experience behind me.
Of course this is true. Beginning pottery at an advanced age with virtually no experience, or knowledge in the craft (art), does not mean I was a total novice, in that I had developed my own aesthetic through my involvement in other art forms. What I find to be beautiful results from ongoing attention to design and craftsmanship in its many forms.
In ceramics, I can marvel at the delicacy and finesse of a bowl by Lucie Rie, at the same time as see the truth in the enhanced imperfections of a small vase by Shojo Michikawa. I believe this to be evident in my work. I try to capture these contradictions; on the one hand the rawness of a heavy bowl made of rough stoneware, nearly exploding with volcanic reactions and vibrant colours, on the other, the refinement of a porcelain bowl, perhaps finely rimmed in pure silver.
I love the integrity of the process. We can desire total control both in working with the clay and in the resulting outcome, and perhaps believe that we are thus successful. However, I marvel at the will of the material itself, and am fascinated by the effects of the intense heat of the kiln. I have decided to embrace this reality, and to capitulate to the power of the natural world. In the end, the clay and the fire prevail.
What do my work as a psychologist and my fascination with ceramics have in common? The awareness that just as each individual is unique, so is every pot.
Allan Putterman
Déclaration de l'artiste
Un vieux potier, dans toute sa sagesse, m’a dit récemment que bien que je pensais n’être qu’un débutant en céramique, je ne l’étais pas. Il me fit remarquer que j’avais déjà vécu une vie remplie d’expériences.
Il est évident que cela est vrai. Bien qu’ayant approché la céramique a un âge avancé, pour ainsi dire sans aucune expérience ni connaissance dans cet art, je n’étais pas pour autant complètement novice. J’avais en effet développé mon propre style au travers de mon implication dans d’autres formes d’art. Ce que je trouve beau est le résultat de cette attention constante au design et à l’artisanat dans toutes leurs formes.
En poterie, j’admire tant la délicatesse et la finesse d’un bol de Lucie Rie que la sincérité et les imperfections qui sont mises en valeur dans un petit vase de Shojo Michikawa. Je pense que cela se traduit dans mon travail. J’essaye de saisir ces contradictions : d’un côté, le caractère brut d’un bol pesant fait de grès non raffiné, sujet à des réactions volcaniques qui le font presque exploser et aux couleurs vibrantes ; d’un autre côté, la finesse d’un bol en porcelaine, qui serait entouré par une fine bordure en argent.
J’adore le caractère intègre du processus créatif. On peut souhaiter tout contrôler, tant lors du travail de l’argile qu’au niveau du résultat recherché, et peut-être croire ainsi que nous avons réussi. Toutefois, je m’émerveille du fait que la matière décide par elle-même, et suis fasciné par les effets de la chaleur intense du four. J’ai choisi d’embrasser cette réalité, et d’abdiquer face à la force de la nature. A la fin, c’est l’argile et le feu qui l’emportent.
Quels sont les points communs entre mon travail de psychologue et ma fascination pour l'art de la céramique? La prise de conscience que, tout comme chaque individu est unique, chaque pot l'est également.
Allan Putterman
homeacceuil galleryphotos newsnouvelles aboutà propros contactcontactez-moi françaisenglish
ahp ceramics